Deux colloques et une journée d’étude avec Jean Chrysostome

Jean Chrysostome sera à l’honneur lors de deux colloques en Allemagne et d’une journée d’étude en France dans les prochaines semaines.

Le premier colloque a lieu à Bad Homburg (près de Francfort), du 21 au 23 juin 2018, et s’intitule « The Transmission of Early Christian Homilies from the Late Antiquity to the Middle Ages« . Il est organisé par le Pr.  Hartmut Leppin (Université de Francfort) et par Philip Forness, tous deux responsables du projet « Polyphonie des spätantiken Christentums ». Le colloque portera sur plusieurs auteurs précis : Jean Chrysostome, Augustin d’Hippone, Shenouté d’Atripe et Jacques de Saroug. Pour Jean Chrysostome, les communications sont assurées par Wendy Mayer, Sever J. Voicu, Emiglio Bonfiglio, Aneta Dimitrova, Alexandre Tsakos et Philip Forness.

Le programme est disponible ici.

Le second colloque a lieu à Regensburg (Ratisbonne) du 3 au 6 juillet 2018 et s’intitule « Towards the Prehistory of the Byzantine Liturgical Year, Festal Homilies and Festal Liturgies in Late Antique Constantinople« . Il est organisé par le Pr. Harald Buchinger. Les communications autour de Jean Chrysostome et Sévérien de Gabala sont assurées par Wendy Mayer, Harald Buchinger, Holger Villadsen, Annette von Stockhausen, Sever J. Voicu, Sergey Kim, Radu Garbacea, Katharina Reihl ; d’autres communications autour du cycle pascal à Constantinople seront présentées, notamment par Matthieu Cassin et Richard Bishop.

Le programme est disponible ici.

Enfin, une journée d’étude consacrée au thème « Prédication et sacrement » (antiquité tardive et Moyen Âge) aura lieu ce samedi 16 juin 2018 à l’ENS de Lyon. Elle est organisée par Marie Pauliat et Pierre Molinié. La communication de ce dernier portera sur « La dynamique eucharistique de la prédication chrysostomienne » ; les répondants seront Agnès Lorrain (pour Origène) et Arnaud Perrot (pour Basile de Césarée). La discussion est un point de départ pour de futures recherches et rencontres autour des deux notions de l’intitulé.

Le programme est disponible ici.

Une soutenance de thèse en histoire sociale à Oxford : James Cook sur la prédication chrysostomienne

Nous avions écouté James Cook au congrès de patristique d’Oxford de 2015. Il était alors intervenu pour parler de l’aspect médical ou thérapeutique de la prédication chrysostomienne (« Therapeutic preaching. The use of medical imagery in the sermons of John Chrysostom« ).

Ce jeune chercheur anglais a soutenu au mois d’avril 2016 sa thèse de doctorat en histoire ancienne (spécialité : études tardo-antiques et byzantines), devant un jury composé des professeurs Mark Edwards et Frances Young. L’intitulé de la thèse est le suivant : Listening to the Golden Mouth: The role of preaching within the local Christian community, as seen in the sermons of John Chrysostom. Continuer la lecture