Actualités chrysostomiennes

Dans les années 1990 et au début des années 2000, Monique Alexandre, professeur à l’Université Paris IV-Sorbonne, réunissait régulièrement les nombreux étudiants, ou anciens étudiants, qu’elle a dirigés dans des travaux chrysostomiens, en compagnie d’autres spécialistes.

En 2016 – encouragés notamment par Olivier Munnich, successeur de Monique Alexandre –, Marie-Ève Geiger et Pierre Molinié ont repris cette belle initiative, qui est aussi à l’origine de ce carnet. En 2019-2021, Manon des Portes (Lyon 3) et Alexandre Étaix (Ateneo Pont. Sant’Anselmo, Rome) ont repris le flambeau.

Voir le billet sur l’édition de 2016.

Voir le billet sur l’édition de 2017.

Voir le billet sur l’édition de 2018.

Voir le billet sur l’édition de 2020.

Voir le billet sur l’édition de 2021.