Les éditions et traductions des homélies In epistulam ad Philippenses (CPG 4432): un aperçu

La sixième séance du séminaire d’HiSoMA « Jean Chrysostome: édition et histoire des textes » aura lieu le jeudi 11 avril 2019 de 14h30 à 16h30 aux Sources Chrétiennes, 22 rue Sala, 69002 Lyon. Elle sera assurée par Pierre Augustin (IRHT).

Lors de la séance précédente, nous avons présenté, en révisant parfois leur datation et en précisant leur provenance, les vingt-quatre témoins grecs (en tradition directe) des quinze homélies sur l’Épître aux Philippiens et de leur homélie introductive (argumentum), du 10e au 16e siècle. D’autre part, leur mise en pages, leurs annotations marginales et quelques leçons divergentes de l’argumentum nous ont permis d’entrevoir des regroupements qui coïncident avec cette situation des témoins.

Pour saisir les enjeux d’un nouvel établissement du texte, il convient maintenant de parcourir l’histoire de son édition et de sa traduction, d’Érasme à nos jours, en nous interrogeant sur les méthodes de travail de nos prédécesseurs, telles que les révèlent, en particulier, les archives de Henry Savile, Bernard de Montfaucon et Frederick Field. Qui furent les contributeurs et quel usage ont-ils fait des sources mises à contribution ? Surtout, comment comprendre, d’Érasme à Field, le changement radical d’attitude des éditeurs vis-à-vis des deux « recensions » divergentes du texte ?



Citer ce billet
Guillaume Bady (2019, 5 avril). Les éditions et traductions des homélies In epistulam ad Philippenses (CPG 4432): un aperçu. Chrysostomos. Consulté le 16 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/mrw5

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.