Construire une figure de martyr anti-arien : le cas de Philogone chez Jean Chrysostome

La troisième séance du séminaire d’HiSoMA « Jean Chrysostome: édition et histoire des textes » aura lieu le jeudi 10 janvier 2019 de 14h30 à 16h30 aux Sources Chrétiennes, 22 rue Sala, 69002 Lyon. Elle sera assurée par Chiara Spuntarelli (Sources Chrétiennes / Rome).

À partir des rares témoignages en notre possession à propos de Philogone, évêque d’Antioche, l’éloge chrysostomien de cette figure doit être évalué dans le contexte d’un projet politique plus large, visant à tracer une ligne ininterrompue de continuité dans l’épiscopat d’Antioche, allant de Pierre à Flavien en passant par Ignace, Eustathe et Mélèce. L’objectif est de reconstruire l’histoire d’Antioche en occultant les divisions internes et, bien sûr, le schisme.

Sur le plan philologique, nous tenterons d’examiner la tradition manuscrite à la lumière de deux éléments. D’abord, la première partie de l’homélie justifie le choix de publier le De beato Philogonio avec les panégyriques d’Ignace, de Lucien, d’Eustathe, de Mélèce, sur la foi de nombreux témoins, en particulier du onzième siècle.

Ensuite, il s’agit de revenir sur le choix fait par Montfaucon sur la base des conclusions de Lenain de Tillemont : le savant bénédictin a effet publié notre homélie à la suite immédiate des cinq premières homélies Sur l’incompréhensibilité de Dieu (CPG 4318), la présentant comme la première des trois homélies Contre les anoméens (CPG 4319-4321). Or ce choix est fondé sur des manuscrits ultérieurs.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.